pourquoi les marchés européens font la course en tête en 2021

Les investisseurs se détournent des techs américaines pour se positionner sur des titres européens plus cycliques.

Déjà 18% de hausse pour le CAC 40 depuis le début de l’année, un peu plus de 13% pour le Dax de la Bourse de Francfort ou l’Ibex madrilène, 16% pour Amsterdam et près de 33% pour l’indice phare de la Bourse de Milan. L’indice Eurostoxx50 qui regroupe les grandes capitalisations européennes progresse pour sa part de près de 16% depuis le début de l’année. En face, Wall Street fait presque pâle figure: le Nasdaq 100, riche en valeurs technologiques, gagne un peu plus de 8% sur la même période…

Les valeurs technologiques, qui avaient été les grandes gagnantes de la crise sanitaire, sont désormais à la traîne. «Pendant la pandémie et la récession qui a suivi, les investisseurs s’étaient réfugiés sur ces havres de croissance», explique Jean-Jacques Friedman, directeur des investissements chez Natixis WM. Elles avaient peu à peu pris la place dans les portefeuilles des obligations qui ne rapportaient plus rien. Au plus fort de la crise sanitaire, près de la moitié de la population mondiale a été

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous