les restrictions sanitaires sont prolongées dans les Landes jusqu’au 6 juillet

10h18 : Les restrictions sanitaires prolongées dans les Landes

La préfecture des Llandes prolonge les restrictions sanitaires jusqu’au 6 juillet inclus en raison du variant Delta.

« Le département va rester en phase 3 (du déconfinement) jusqu’au 6 juillet inclus. La situation est stabilisée, avec un taux d’incidence qui oscille autour de 50. Elle n’est pas particulièrement grave, mais elle est particulièrement atypique par rapport au reste de la France » a expliqué la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer.

« Le maintien (des restrictions sanitaires) a pour objectif de confirmer cette stabilisation, et d’obtenir une augmentation significative du taux de vaccination. L’immunité collective dans les Landes est plus faible car le département a été peu touché par le Covid. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

9h20 : Russes et portugais interdits de voyage en Allemagne

L’Allemagne a fermé mardi ses frontières aux voyageurs arrivant de Russie et du Portugal où le variant Delta est majoritaire, à l’exception des citoyens allemands ou résidents permanents. La décision de Berlin de placer le Portugal sur sa liste rouge n’est pas conforme à l’approche européenne, a déploré aussitôt la Commission de Bruxelles.

8h55 : La consommation des ménages rebondit nettement en mai 

La consommation des ménages en France est repartie en flèche en mai, avec une hausse de 10,4% par rapport au mois précédent marqué par le troisième confinement, rapporte l’Insee. « Ce rebond est principalement porté par les achats de biens fabriqués (+26%), avec la réouverture de l’ensemble des commerces le 19 mai, et dans une moindre mesure par les dépenses d’énergie (+2,6%) après la fin des restrictions de déplacements début mai. »

8h40 : « Il y aura une nouvelle vague en septembre-octobre »

« Il y aura une nouvelle vague en septembre-octobre avec une nouvelle augmentation du nombre de cas », a alerté l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique, directeur de recherches à l’Institut Pasteur sur BFMTV ce mercredi matin.

Pour lui ce qu’il « va falloir scruter maintenant » c’est « le nombre des hospitalisations », explique-t-il.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h30 : « Le variant Delta va devenir prédominant dans les semaines qui viennent »

« Le variant Delta va devenir prédominant dans les semaines qui viennent car il est 50 % plus transmissible. En deux mois va remplacer les virus qui sont présents sur le territoire français. A la fin de l’été, on sera à 90 % des cas de variant Delta », a affirmé l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique, directeur de recherches à l’Institut Pasteur sur BFMTV ce mercredi matin.

« Avec deux doses d’un vaccin vous êtes protégés à 95 % contre les formes graves » contre le variant Delta. « Profitons de l’été pour se faire vacciner. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h09 : « On doit se souvenir de ce qui s’est passé durant l’été dernier »

« On doit se souvenir de ce qui s’est passé durant l’été dernier. On était à des chiffres à peu près comparables, et on a vu la deuxième vague en septembre », a prévenu le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sur France inter ce mercredi matin.

Fermer les frontières pour éviter la propagation du variant delta ? « C’est déjà trop tard, le variant est déjà présent en France », a-t-il affirmé.

Les chiffres sont faussement rassurants

Jean-François Delfraissy

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h05 : « J’étais contre l’obligation et il me semble que maintenant on doit l’envisager pour les soignants »

Jean-François Delfraissy,  président du Conseil scientifique, a indiqué sur France inter ce mercredi matin, qu’il avait « changé d’avis » sur la question de l’obligation vaccinale des soignants. Le professeur, spécialiste en immunologie, a souligné « que maintenant l’on doit l’envisager ».

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

7h31 : « Le variant Delta est 2 à 2,5 fois plus transmissible »

« Le variant Delta est 2 à 2,5 fois plus transmissible que ne l’était le virus initial. Le virus reste le même mais il se repend très vite, partout sur la planète. Ce qui nous place dans une situation plus compliquée que ce qu’on aurait espéré », a souligné  Bruno Lina, virologue, membre du Conseil scientifique, dans l’émission « C dans l’air » sur France 5.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

7h26 : La vaccination avec une dose d’AstraZeneca et une de Pfizer offre une bonne protection, selon une étude

Mélanger une dose de vaccin d’AstraZeneca et de Pfizer offre une protection immunitaire importante, selon les résultats préliminaires d’une étude britannique parue dans le Social Science Research Network et rapportée par le New York Times. Les personnes ayant reçu les deux injections reposant sur deux technologies différentes ont produit un grand nombre d’anticorps et de cellules immunitaires.

Gels hydroalcooliques : gare aux flacons à pompe qui peuvent altérer leur efficacité

Les gels hydroalcooliques sont des outils indispensables dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Les produits conservés plusieurs mois ou dans un distributeur avec une pompe doseuse restent-ils tout aussi efficaces avec le temps ? On vous explique tout dans cet article.

7h16 : L’effondrement du tourisme pourrait coûter plus de 4.000 milliards de dollars à l’économie mondiale

L’effondrement du tourisme international dû à la pandémie pourrait entraîner une perte de plus de 4 000 milliards de dollars pour le PIB mondial sur les années 2020 et 2021, soit une fois et demi le PIB français, selon un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) publié ce mercredi. Le tourisme international et les secteurs qui en dépendent ont subi une perte estimée à 2 400 milliards de dollars en 2020 en raison des impacts directs et indirects d’une forte baisse des arrivées de touristes internationaux. 

6h06 : Gilles Pialoux juge l’obligation vaccinale nécessaire pour les soignants et les personnels non-médicaux

Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon à Paris, a estimé sur BFMTV mardi soir, qu’il allait « falloir passer par une obligation vaccinale » pour les soignants et les personnels non-médicaux.

« En effet, c’est ce qu’on avait prévu à l’étude : il y a un effet plafond, un effet plafond de verre qui montre que finalement dans le personnel non-médical, les aides-soignantes et les infirmières, vous n’arrivez pas à dépasser les 50% » de personnes vaccinées, a indiqué le professeur.

6h04 : En Corée du Nord, plusieurs hauts responsables limogés après un « grave incident » lié au Covid-19

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a limogé plusieurs hauts responsables du pays en raison d’un « grave incident » lié à la lutte contre la pandémie de Covid-19. Ces responsables ont « causé un grave incident qui provoque une énorme crise pour la sécurité de la nation et de son peuple », a déclaré Kim Jong Un lors d’une réunion du politburo, cité par l’agence KCNA qui n’a fourni aucun détail. Jusqu’à présent, le régime nord-coréen a toujours soutenu que l’épidémie de Covid-19 n’est pas arrivée sur son sol, ce dont doutent nombre d’experts.

5h51 : Le protocole sanitaire en entreprise mis à jour

Le ministère du Travail a publié mercredi le protocole sanitaire en entreprise mis à jour, qui entre en vigueur dès ce mercredi. Il prévoit que « les employeurs fixent dans le cadre du dialogue social de proximité, un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, pour les activités qui le permettent ».

Le gouvernement recommande toutefois deux jours minimums de télétravail par semaine. En ce qui concerne les restaurants d’entreprise, le protocole ne prévoit plus une jauge maximale de 50% de la capacité mais les plages horaires doivent continuer à être adaptées. Enfin, le document élargit les possibilités pour les salariés de s’absenter pour se faire vacciner.

5h49 : La dernière étape du déconfinement, c’est ce mercredi

Ce mercredi 30 juin marque la dernière étape du déconfinement progressif en France, et donc de la fin des jauges dans les commerces, les lieux de culture, les bars ou encore les restaurants. Terminée aussi, la limitation des rassemblements en extérieur. Les concerts debout vont par ailleurs pouvoir reprendre. Seules les discothèques doivent encore attendre le 9 juillet avant de rouvrir.

Pour autant, ce (presque) retour à la normale ne doit pas se faire sans prudence : le pass sanitaire est ainsi exigé dans les lieux accueillant plus de 1 000 personnes.

Infographie Visactu

5h47 : La pression continue de diminuer à l’hôpital

Selon les dernières données transmises par Santé publique France, 8 627 patients Covid étaient hospitalisées en France mardi en fin de journée. C’est 219 de moins que la veille. Parmi eux, 1 250 se trouvent en soins critiques, contre 1304 lundi.

28 personnes sont décédées des suites du Covid à l’hôpital, portant à 111 069 le nombre de morts liées au coronavirus en France depuis le début de la pandémie.

Infographie Visactu

Ce qu’il faut retenir de la journée de mardi

  • La moitié des Français ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 et un tiers de la population totale a désormais un schéma vaccinal complet.
  • Pourtant, l’Institut Pasteur estime que si la couverture vaccinale ne s’améliore pas, et qu’aucune restriction n’est prise à la rentrée, un nouveau pic d’hospitalisation est attendu à l’automne.
  • Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a prévenu que la vaccination obligatoire des soignants sera possible si moins de 80% d’entre eux ont reçu une dose d’ici à septembre. Le gouvernement envisage par ailleurs « de faire une troisième vaccination à la rentrée pour les personnes âgées dans les Ehpad ».
  • En outre, Olivier Véran a indiqué que « le variant Delta représente 20 % des nouveaux diagnostics ».
  • Martine Aubry a annoncé l’annulation de la braderie de Lille, prévue début septembre, « par précaution » face aux incertitudes liées aux variants du Covid-19. Le rendez-vous phare n’aura pas lieu pour la deuxième année consécutive.
  • Sanofi va investir deux milliards d’euros d’ici cinq ans dans la recherche et le développement sur l’ARN messager, cette technologie innovante à l’origine des premiers vaccins contre le Covid-19. 
  • Plus de 150 000 patients Covid sont hospitalisés en Russie, alors que le pays dispose actuellement de 182 000 lits. Le pays, qui fait toujours face à une flambée de l’épidémie de coronavirus due au variant Delta, a admis qu’il ne parviendra pas à vacciner 60% de sa population à l’automne.

5h45 : Bonjour à tous et bienvenue dans ce live consacré à l’actualité de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.