Justice. Fin du procès Bygmalion sur les dépenses excessives de la campagne Sarkozy en 2012, jugement le 30 septembre

Le procès de Nicolas Sarkozy et de 13 autres prévenus dans l’affaire des dépenses excessives de la campagne présidentielle de l’ex-chef de l’Etat en 2012 s’est achevé mardi soir. Le tribunal correctionnel de Paris a mis sa décision en délibéré au 30 septembre à 10 heures. 

Un an de prison dont six mois avec sursis et 3 750 euros d’amende ont été requis à l’encontre de Nicolas Sarkozy, jugé pour « financement illégal de campagne électorale ».

Des peines de dix-huit mois à quatre ans de prison avec sursis et de lourdes amendes ont été requises à l’encontre des autres prévenus jugés.