Faits divers. 34 « morts soudaines » sur deux jours au Canada, en pleine canicule

Plusieurs dizaines de personnes sont décédées subitement entre lundi et mardi dans la région de Vancouver. Un pic de mortalité vraisemblablement lié à la canicule qui frappe l’ouest du continent américain, a annoncé ce mardi la police fédérale canadienne.

Deux postes de police de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de la région de Vancouver ont annoncé séparément qu’au moins 69 personnes sont décédées subitement depuis lundi, alors qu’un « dôme de chaleur » historique frappe l’ouest du Canada et des Etats-Unis. « Nous pensons que la chaleur a contribué à la majorité des décès », précise un communiqué de la police, ajoutant que la majeure partie des victimes sont des personnes âgées.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Jusqu’à 48°C

Un « dôme de chaleur » au-dessus de l’Ouest du Canada a provoqué ces derniers jours des températures supérieures à 30 degrés Celsius, bien au-dessus de la normale de 21 degrés en cette saison.. Plus de 40 nouveaux records ont été enregistrés en Colombie-Britannique au cours du week-end, notamment dans la station de ski de Whistler.

Un record de chaleur absolu pour tout le Canada a été battu lundi à Lytton, village au nord-est de Vancouver, où le mercure a grimpé jusqu’à 47,9 degrés. La température la plus élevée jamais enregistrée au Canada était auparavant de 45 degrés dans deux villes de la Saskatchewan le 5 juillet 1937.

De l’autre côté de la frontière, les services météorologiques américains ont également lancé des alertes concernant une « dangereuse vague de chaleur », affectant particulièrement les Etats de la côte nord-ouest de Washington et de l’Oregon.