LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce mercredi sonne la fin des jauges dans les commerces, les cinémas ou les musées. Mais d’autres restrictions sanitaires restent vigueur.

Le 30 juin sonne la dernière étape du déconfinement avec la fin des jauges dans les établissements recevant du public tels que les commerces, les cinémas, les théâtres ou les musées. Mais certaines restrictions sanitaires restent en vigueur. Le Figaro fait le point.

Que se passe-t-il pour les bars et restaurants ?

Les jauges pour les bars et restaurants, en intérieur comme en extérieur, sont levées à partir de ce mercredi. Il sera, pour le moment, toujours interdit de se rendre au bar pour commander. «Sur ce point, des précisions seront apportées dans les prochains jours», met en avant le cabinet d’Alain Griset, ministre délégué aux PME.

En ce qui concerne les concerts avec du public debout, y compris les festivals, ils seront à nouveau autorisés en France à partir du 30 juin, mais avec une jauge de 75% dans les établissements en intérieur. Le pass sanitaire (preuve de vaccination, d’une guérison ou de test négatif récent) ne sera exigé pour les concerts debout qu’au-delà de 1000 spectateurs attendus, et le masque ne sera pas obligatoire. Il faudra en revanche porter un masque lors des concerts ou festivals debout en plein air ou en salle accueillant moins de 1 000 spectateurs, puisque le pass sanitaire n’est pas exigé. Les préfets pourront prendre des mesures plus strictes si la situation sanitaire locale l’exige.

Les discothèques rouvriront le 9 juillet. L’accès sera réservé «à ceux qui pourront produire un passe sanitaire», a précisé Alain Griset. Le pass devra présenter soit un schéma vaccinal complet, soit le résultat d’un test PCR ou antigénique de moins de 48h, prouvant l’absence de contamination. Les jauges seront fixées à 100% en extérieur, et 75% en intérieur, et le port du masque ne sera pas obligatoire dans l’établissement. Ces règles resteront en vigueur tout l’été. Une rencontre avec les professionnels pour faire le point est ensuite prévue mi-septembre.

Qu’en est-il pour le port du masque ?

Le port du masque sera toujours obligatoire dans les lieux clos tels que les commerces, les services publics, les bureaux, les transports, les écoles ou encore les spectacles couverts après le 30 juin. Cette restriction demeurera «le temps que la situation sanitaire le nécessite», d’après le ministère de l’Intérieur.

En extérieur, le port du masque est également obligatoire « dans les situations où les règles de distanciation ne peuvent s’appliquer », met en avant le gouvernement. Les files d’attente, les marchés ou brocantes, les transports en commun, les quais de gare ou encore les aéroports sont des endroits où les Français devront garder le masque au-delà du 30 juin et jusqu’à nouvel ordre, en fonction de la situation sanitaire.

Quelles possibilités pour la pratique du sport ?

Les compétitions sportives de plein air pour les pratiquants amateurs peuvent se tenir dans la limite de 2 500 personnes, une fois le 30 juin passé. Le pass sanitaire sera tout de même exigé au-delà de 1 000 personnes.

quelles sont les dernières restrictions en vigueur au-delà du 30 juin ?