LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Il veut faire du 19 juillet 2021 le « jour de la libération » pour les Britanniques. Le nouveau ministre de la Santé de Boris Johnson, Sajid Javid, a maintenu lundi l’objectif du gouvernement de lever d’ici trois semaines les restrictions sanitaires dans le pays. Et ce, malgré la hausse du nombre des contaminations, attribuée à la forte circulation du variant Delta, plus contagieux et désormais dominant au Royaume-Uni, 

Sajid Javid a pris ses fonctions le 26 juin, après une semaine houleuse pour le gouvernement britannique. La presse a révélé la liaison avec une conseillère de son prédécesseur, Matt Hancock. Celui-ci a démissionné samedi après avoir reconnu qu’il avait enfreint les restrictions sanitaires dans le cadre de cette liaison.  

« Nous ne voyons pas de raisons d’aller au-delà du 19 juillet » dans le maintien des dernières restrictions, a déclaré Sajid Javid, dans sa première intervention très attendue devant les députés en tant que ministre de la Santé. « Aucune date » ne serait accompagnée d’un « risque zéro » vis-à-vis du Covid-19, « nous savons que nous ne pouvons tout simplement pas l’éliminer, nous devons vivre avec », a déclaré Sajid Javid. « Le 19 juillet reste notre objectif. Le Premier ministre l’a appelé notre date terminus. Pour moi, le 19 juillet n’est pas seulement la limite, mais le début d’un nouveau voyage excitant pour notre pays. » 

Un ancien ministre des Finances

Sajid Javid revient au gouvernement après en avoir claqué la porte début 2020, mécontent des conditions imposées dans l’exercice de son portefeuille. De juillet 2019 à février 2020, il était en effet chancelier de l’Echiquier, un rôle équivalent à celui de ministre des Finances.  

Diplômé en politique et en économie, cet ex-banquier né en 1969 non loin de Manchester a notamment travaillé pour la Deutsche Bank, où il était membre de la direction des affaires asiatiques. Fils d’un ancien chauffeur de bus pakistanais, il a fait toute sa carrière politique au sein du Parti conservateur britannique. Élu député pour la première fois en 2010, dans la circonscription de Bromsgrove au sud de Birmingham, Sajid Javid a occupé des fonctions dans les gouvernements successifs de David Cameron et Theresa May depuis 2012. En 2018, sous Theresa May, il était le premier membre d’une minorité ethnique à prendre la tête du ministère de l’Intérieur. 

62% d’adultes britanniques pleinement vaccinés

D’ici au 19 juillet, le gouvernement britannique, qui a lancé dès décembre dernier une intense campagne de vaccination, s’est fixé pour objectif d’avoir vacciné les deux tiers des adultes. Actuellement, 62% d’entre eux sont pleinement vaccinés. La forte accélération de l’épidémie – plus de 22 000 nouveaux cas enregistrés lundi – avait déjà entraîné un report d’un mois de la levée des dernières restrictions, initialement envisagée pour le 21 juin. 

Malgré ses déclarations optimistes, Sajid Javid fait face à des défis de taille, rappelle la BBC. Les autorités sanitaires ont déjà averti qu’une reprise raisonnable des opérations non urgentes pourrait prendre au moins deux ans au Royaume-Uni. L’Angleterre compte actuellement 5,1 millions de patients sur les listes d’attente pour les opérations, un nombre qui continue d’augmenter. Par ailleurs, les personnels soignants de la NHS, le système de santé publique du pays, sont épuisés, raconte la BBC, et en colère après une hausse de salaire annoncée de seulement 1%.  

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

Pays d’Europe comptant le plus de personnes tuées par la pandémie (128 000), le Royaume-Uni est progressivement sorti à partir de mars d’un troisième confinement, mais certaines restrictions demeurent, empêchant, entre autres, la réouverture des discothèques. 

Opinions

Idées et débats

Par Marylin Maeso

Chronique

Pierre Assouline

Economie

Robin Rivaton

Renaissance

Par Cécile Maisonneuve, présidente de La Fabrique de la Cité

Qui est Sajid Javid, le ministre de la Santé chargé de « libérer » les Britanniques le 19 juillet?