LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Trois mineurs, âgés de 15 à 17 ans, viennent d’être interpellés par les gendarmes de la brigade de Faulquemont. Ils sont soupçonnés d’avoir dégradé en octobre 2020 plus d’une vingtaine de véhicules en stationnement. Des faits commis à la nuit tombée dans les quartiers résidentiels de Faulquemont et Créhange.

Cela a commencé à l’entrée de l’automne. Des résidents avaient retrouvé leurs voitures, garées devant chez eux, avec les vitres fracassées. Parfois à l’avant, parfois à l’arrière afin de pouvoir accéder à l’habitacle. Là, en quelques instants, les voleurs retournaient le contenu de la boîte à gants à la recherche d’objets de valeur, d’argent, de matériel Hi-Fi, ou de téléphones portables. Leur forfait commis, ils prenaient la fuite, sans laisser de trace.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Déjà connus

Durant plusieurs jours, le trio s’est spécialisé dans ce type de délinquance. Les comparses ciblaient une rue, s’assuraient de ne pas être vus et passaient à l’action. Chaque fois, les victimes ont déposé plainte auprès des gendarmes et une enquête a été ouverte. Elle s’était accompagnée d’une surveillance accrue des quartiers prisés par les trois individus.

En recoupant les informations, de rares descriptions des aigrefins, les enquêteurs ont fini par les identifier. Deux d’entre eux sont connus des services de la justice, pour des faits de vol, dégradations, violences. Les jeunes gens ont été convoqués à la brigade , accompagnés de leurs parents. Ils ont été placés en garde à vue. Durant l’audition, ils ont reconnu les faits, sans parvenir à justifier leur attitude. Les perquisitions à leur domicile respectif n’ont rien donné. Le matériel dérobé a été vendu ou jeté.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Jugement en trois temps

Les mis en cause sont convoqués le 4 janvier prochain devant le juge pour enfants. La procédure pénale se fera en trois temps, selon les nouvelles dispositions du code de la justice pénale , entrées en vigueur le 30 septembre. Désormais le jugement se fait en deux temps. Tout d’abord avec une audience d’examen de la culpabilité, c’est celle du 4 janvier prochain. Ensuite, les ados devront assumer une période de mise à l’épreuve, celle-ci allant de six à neuf mois. À l’issue de ce délai, ils retourneront devant le tribunal lors de l’audience de prononcé. C’est là qu’ils connaîtront les sanctions.

- A word from our sposor -

spot_img

Faulquemont. Vingt et une voitures dégradées dans des quartiers résidentiels : trois mineurs interpellés