LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le chinois Envision, partenaire de Renault dans les batteries, va investir 2 milliards d’euros à Douai pour créer une gigafactory.

Rien de tel qu’une visite d’usine avec un investissement colossal et des milliers de créations d’emplois à la clé pour se remonter le moral. Emmanuel Macron va, ce lundi matin, visiter le site Renault de Douai. L’annonce qui justifie le déplacement du président de la République ne concerne pas Renault directement, mais son partenaire dans les batteries, le chinois Envision. Ce dernier va investir près de 2 milliards d’euros pour créer une gigafactory qui va employer 2500 personnes!

Le fondateur et directeur général d’Envision, Lei Zhang, est également en France pour le sommet Choose France. Le groupe qu’il a fondé est aujourd’hui le numéro cinq mondial des batteries statiques et pour véhicule. «L’Europe s’est engagée dans une politique verte, avec des engagements énormes», explique Lei Zhang au Figaro. D’où les ambitions du dirigeant chinois. «Nous sommes un groupe réellement mondial, avec des usines pour fabriquer nos batteries au Japon, en Chine, aux États-Unis et au Royaume-Uni.»

Pour

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Emmanuel Macron à Douai pour le lancement d’une usine de batteries sino-japonaise