LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ENQUÊTE – Au lieu d’un parcours d’études classique, aboutissant sur un emploi salarié, ils ont trouvé leur voie dans l’entreprenariat et deviennent dirigeants en dépit de leur jeune âge.

« 42% des étudiants veulent créer une entreprise, dont 70% pendant ou dans les cinq ans qui suivent leurs études », d’après le baromètre CIC – Moovjee « les étudiants et l’entreprenariat », publié début juin. Dominique Restino, président fondateur du Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs (Moovjee) et président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, tempère cependant : « il y a ceux qui veulent, ceux qui parlent, et ceux qui font ». Les jeunes qui osent franchir le pas sont de catégories socioprofessionnelles variées, ils ont en commun de vouloir agir sur le monde, et voient dans l’entreprenariat un moyen de servir une économie plus juste et durable. Ils s’émancipent alors de parcours plus classiques pour se lancer.

«J’avais envie de travailler »

Pour Enzo Chagny, fondateur de l’entreprise de livraison à domicile Lyveat, c’était une évidence depuis longtemps : « je voulais travailler, faire des choses de grands, je ne me sentais pas très utile assis sur une chaise ». Malgré

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

ces moins de 25 ans qui montent leur entreprise