LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

17 heures : 27,89%, une participation en légère hausse par rapport au premier tour

Selon le ministère de l’Intérieur, 27,89% des électeurs ont voté à 17 heures, contre 26,72% des électeurs dimanche dernier à 17 heures. Aux régionales de décembre 2015, c’était 43,01% et 42,75% aux départementales de mars 2015, toujours à 17 heures.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

16 heures : « Un moment creux… »

Postant la photo d’un bureau de vote désert, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris, appelle les électeurs d’Ile-de-France à se rendre aux urnes. A Paris, seuls 7,62% des électeurs s’étaient déplacés pour voter à midi, un chiffre en baisse par rapport au premier tour.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

15h30 : Net rebond de la participation à 17h à La Réunion

D’après les chiffres communiqués par la préfecture de La Réunion, le taux de participation remonte à 17h sur le territoire d’Outre-mer. Il s’élève à 17h à 40,76%, contre 16,82% à 12h. Au premier tour, le taux de participation à 17h sur l’île de La Réunion était de… 28,93%.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

15h10 : Des problèmes dans la distribution de la propagande électorale de nouveau dénoncés

Alors qu’une polémique sur les ratés de l’acheminement des professions de foi des candidats a entaché le premier tour, plusieurs électeurs disent ne pas les avoir reçues non plus pour le second, comme Anne-Françoise, Strasbourgeoise, 66 ans et retraitée, pour qui « c’est sûr, ça ne donne pas envie d’aller voter ».

D’après le compte Twitter Bison Teint, un électeur de la ville de Besançon, en Bourgogne-Franche-Comté, aurait même reçu les tracts électoraux des candidats… du Grand Est. Des couacs qui ont été notamment dénoncé par le député de La France insoumise Adrien Quatennens.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

14h30 : Au tour de Jean-Michel Blanquer de déposer son bulletin dans l’urne

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé sur Twitter avoir accompli son devoir de citoyen.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

13h45 : Gilles Simeoni a glissé son bulletin dans l’urne à Bastia

En Corse, le président autonomiste sortant du conseil exécutif, Gilles Simeoni, a voté à Bastia (Haute-Corse). Il est arrivé en tête du premier tour des élections territoriales avec 29,2% des suffrages. Ayant écarté une nouvelle coalition nationaliste, il affronte ce dimanche Laurent Marcangeli, le maire d’Ajaccio et tête d’une liste d’union de la droite, investie par Les Républicains, Paul-Felix Benedetti, à la tête du parti indépendantiste radical Core in Fronte, et celle d’union PNC-Corsica Libera emmenée par Jean-Christophe Angelini. Jean-Guy Talamoni, président sortant de l’hémicycle insulaire ne figure sur aucune liste et sera donc absent de l’Assemblée de Corse pour la première fois depuis 29 ans.

Photo Pascal POCHARD-CASABLANCA/AFP

13h30 : François Bonneau a voté à Amilly

Arrivé en tête du premier tour des régionales en Centre-Val-de-Loire avec 24,81% des voix, le président sortant PS François Bonneau a voté dans la commune d’Amilly (Loiret). Le socialiste a fusionné sa liste avec celle EELV-LFI portée par Charles Fournier (10,85%). Il affronte ce dimanche Aleksandar Nikolic (RN), Nicolas Forissier (LR) et Marc Fesneau (MoDem-LREM).

Photo Guillaume SOUVANT/AFP

13h10 : Emmanuel et Brigitte Macron ont voté au Touquet

Le président de la République et son épouse Brigitte Macron ont voté dans leur repaire familial du Touquet, dans le Pas-de-Calais.

Mais pour qui a voté le chef de l’Etat ? La région Hauts-de-France est disputée ce dimanche entre le président sortant (LR) Xavier Bertrand – arrivé largement en tête au premier tour -, le RN Sébastien Chenu et l’écologiste Karima Delli, à la tête d’une liste d’union de la gauche. Le candidat de la majorité présidentielle, Laurent Pietraszewski, éliminé au premier tour, a appelé à voter pour Xavier Bertrand. 

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Le taux de participation région par région

Comme au premier tour, les électeurs corses sont ceux qui se sont le plus mobilisés à la mi-journée (24,87%). Et comme la semaine dernière, les Franciliens font figure de mauvais élèves, avec une participation de 8,59%. A noter que le taux de participation est en hausse dans seulement quatre régions par rapport au premier tour : Corse (+2pts), Paca (+2pts), Bretagne (+1,5pts) et Bourgogne-Franche-Comté (+1pt).

Le taux de participation à midi région par région :

– Auvergne-Rhône-Alpes : 13,23%

– Bourgogne-Franche-Comté : 14,87%

– Provence-Alpes-Côte-d’Azur : 16,54%

– Grand Est : 10,99%

– Ile-de-France : 8,59%

– Hauts-de-France : 12,83%

– Normandie : 11,83%

– Centre-Val-de-Loire : 13,05%

– Bretagne : 13,05%

– Pays de la Loire : 12,23%

– Nouvelle-Aquitaine : 14,05%

– Occitanie : 14,85%

– Corse : 24,87%

12h40 : Loïg Chesnais-Girard a déposé son bulletin dans l’urne

Le sortant socialiste en Bretagne Loïg Chesnais-Girard (PS), qui a viré en tête dimanche avec 20,95% des voix, a fusionné sa liste avec l’ancien maire antipesticides de Langouët Daniel Cueff pour ce second tour. Il affronte l’écologiste Claire Desmares-Poirrier, Isabelle Le Callennec (LR), Thierry Burlot (LREM) et Gilles Pennelle (RN).

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

12h30 : Jean Rottner vote à Mulhouse avec une machine

Le président sortant (LR) de la région Grand Est, en tête au premier tour avec 31,15% des suffrages, a utilisé une machine à voter pour accomplir son devoir d’électeur.

Photo Frederick FLORIN/AFP

12h25 : Julien Bayou a voté à Paris

L’écologiste Julien Bayou, chef de file de la liste d’union de la gauche en Ile-de-France, a déposé son bulletin dans l’urne à Paris.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

12h20 : Christelle Morançais a voté au Mans

Arrivée en tête du premier tour avec 34,29% des voix, la présidente sortante des Pays de la Loire Christelle Morançais (LR) a rempli son devoir d’électeur en utilisant une machine électronique à voter au Mans (Sarthe).

Photo Jean-François MONIER/AFP

12h15 : Carole Delga a mis son bulletin dans l’urne à Martres-Tolosane

La présidente sortante de la région Occitanie Carole Delga (PS), très largement en tête au premier tour avec près de 40% des voix, a accompli son devoir civique à Martres-Tolosane (Haute-Garonne).

Photo Lionel BONAVENTURE/AFP

12h10 : Thierry Mariani a voté à Avignon

Le candidat du Rassemblement national en Paca, opposé ce dimanche au président sortant (LR) Renaud Muselier, a glissé son bulletin dans l’urne à Avignon (Vaucluse).

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

12h : Le taux de participation s’élève à 12,66% à midi

Le premier tour des élections régionales et départementales a été marqué une abstention historique (66,72%), un record pour une élection depuis le début de la Ve République, en 1958. Le taux de participation au second tour ce dimanche était donc particulièrement attendu. A midi, il s’élève à 12,66%, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Les électeurs ne sont donc pas davantage mobilisés : la semaine dernière, ce pourcentage était de 12,22% à 12h. La participation à la mi-journée ce dimanche est par ailleurs de sept points de moins qu’aux régionales de décembre 2015 (19,59%) et trois de moins qu’aux départementales de mars 2015 (15,72%).

11h40 : Marine Le Pen a voté à Hénin-Beaumont

La présidente du Rassemblement national a voté dans son fief d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

11h25 : Valérie Pécresse a voté à Vélizy-Villacoublay

La présidente sortante d’Ile-de-France Valérie Pécresse (Libres, ex-LR), arrivée en tête au premier tour avec 35,94% des voix, a voté à Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Elle se retrouve dans ce second tour face à une gauche rassemblée autour de l’écologiste Julien Bayou, dont les trois listes cumulées ont fait 34,26%. Jordan Bardella (RN) et Laurent Saint-Martin (LREM) participent également à cette quadrangulaire.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

11h20 : Laurent Wauquiez a voté au Puy-en-Velay

Le président sortant (LR-UDI) de la région Auvergne-Rhône-Alpes, candidat à sa réélection, a glissé son bulletin dans l’urne au Puy-en-Velay (Haute-Loire). L’un de ses adversaires, le RN Andréa Kotarac, a également annoncé sur Twitter avoir voté à Lyon (Rhône).

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

11h10 : Jean-Luc Mélenchon a voté à Marseille

Le leader de La France insoumise a accompli son devoir de citoyen à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

11h05 : Xavier Bertrand a voté à Saint-Quentin

Xavier Bertrand (ex-LR) a voté à Saint-Quentin (Aisne). Le président sortant de la région Hauts-de-France est arrivé largement en tête au premier tour avec 41,42% des voix. Il affronte le RN Sébastien Chenu et l’écologiste Karima Delli, chef de file de la liste d’union de la gauche. Le candidat LREM, Laurent Pietraszewski, éliminé au premier tour, avait appelé à voter pour Xavier Bertrand.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Quelles sont les compétences des régions et des départements ?

Les élus des 13 régions métropolitaines ont à leur charge l’investissement et l’organisation des transports, qui arrive en tête parmi les postes de dépense. La région est également chargée d’optimiser le fonctionnement des lycées sur son territoire (construction, entretien, etc.), mais aussi celui des formations professionnelles ; que ce soit en apprentissage ou en alternance.

Il est par ailleurs bon de rappeler, alors que certains candidats s’emparent du sujet et axe leur propagande électorale dessus, que la sécurité n’est nullement une compétence régionale. Ce sont l’État, les départements et les communes qui ont des responsabilités en la matière.

Les départements ont pour leur part à leur charge l’action sociale (enfance, personnes handicapées, personnes âgées, revenu de solidarité active), les infrastructures (ports, aérodromes, routes départementales), les collèges et l’aide aux communes.

Plus d’informations sur les compétences des régions et des départements dans notre article.

10h15 : Jordan Bardella a voté à Saint-Denis

Le chef de file du Rassemblement national en Ile-de-France a voté dans une école de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le numéro 2 du parti dirigé par Marine Le Pen avait terminé deuxième au premier tour derrière la présidente sortante Valérie Pécresse (ex-LR, Libres!). Outre la candidate de la droite, il affronte la liste d’union de gauche conduite par Julien Bayou (EELV) et le candidat de la majorité présidentielle Laurent Saint-Martin.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

10h09 : Le vote une nouvelle fois perturbé à Marseille

D’après nos confrères de France Bleu Marseille, un bureau de vote n’a encore une fois pas été ouvert à l’heure, faute de président. Après le cafouillage du premier tour, durant lequel certains bureaux avaient ouvert en retard dans la cité phocéenne, la mairie avait annoncé avoir doublé le montant des indemnités versées aux agents municipaux.

10h02 : Laurent Jacobelli a voté à Troyes

Le candidat RN dans le Grand Est a glissé son bulletin dans l’urne à Troyes (Aube). En 2015, le RN avait culminé dans la région à 36% sous la houlette de Florian Philippot mais six ans plus tard, le parti de Marine Le Pen a rétrogradé au premier tour à la deuxième position, avec 21,12%. Placé en tête par des sondages avant l’élection, Laurent Jacobelli, déjà candidat en 2015 mais sous l’étiquette Debout la France, avait jugé son score « tout à fait honorable », misant sur « un réservoir de voix » pour progresser au second tour face au président sortant Jean Rottner (LR).

Photo François NASCIMBENI/AFP

9h53 : Le maire de Grenoble Eric Piolle a voté

L’édile EELV de la capitale des Alpes a déposé son bulletin dans l’urne. Il a d’ailleurs déclaré jeudi qu’il annoncerait très prochainement une possible candidature à l’élection présidentielle de 2022. Pressenti de longue date comme concurrent de l’eurodéputé vert Yannick Jadot, le maire de Grenoble a toutefois précisé qu’il se soumettrait « bien sûr » à une primaire des écologistes s’il confirmait ces velléités.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

9h45 : Sébastien Chenu a voté à Denain

Le chef de file de la liste du Rassemblement national dans les Hauts-de-France a rempli son devoir civique à Denain (Nord), sa circonscription de député. Sébastien Chenu était arrivé en deuxième position au premier tour (24,37%), loin derrière Xavier Bertrand (ex-LR), qui avait totalisé 41,42% des suffrages.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

9h40 : Au tour de Jean Castex de déposer son bulletin dans l’urne

Le Premier ministre a, comme au premier tour, voté dans la commune de Prades (Pyrénées-Orientales), dont il est reste conseiller municipal après avoir été maire.

Face à l’abstention record au premier tour, le chef du gouvernement avait lancé lundi un « appel solennel » aux Français à se rendre aux urnes ce dimanche 27 juin. « Faire gagner l’abstention, c’est faire perdre la démocratie », avait-il déclaré.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h55 : Nicolas Sarkozy a voté à Paris

L’ancien président de la République a déposé son bulletin dans l’urne à Paris, dans le 16e arrondissement. L’ex-chef d’Etat s’est par la suite pris au jeu des selfies avec des personnes présentes dans le bureau de vote.

Jeudi, dans un entretien à Nice-Matin, il avait affiché son soutien au président sortant Renaud Muselier en Paca, se disant « inquiet de la situation », en référence à une potentielle victoire du Rassemblement national dans cette région. Nicolas Sarkozy avait ainsi mis en garde contre le candidat du parti d’extrême-droite Thierry Mariani, qui fut son ministre des Transports de 2010 à 2012, estimant que « la trahison des engagements, c’est lui », et appelant à ne pas faire « confiance à ceux qui conduiraient le régime des retraites vers la faillite ».

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h30 : Les électeurs davantage mobilisés ?

Les sondeurs ne prévoient qu’un léger rebond de la participation alors que deux Français sur trois (66,7%) ont boudé les urnes au premier tour, rendant les pronostics sur l’état de l’opinion pour ce dimanche – et au-delà pour 2022 – fragiles. « Je vois mal une mobilisation qui viendrait bouleverser le rapport de forces établi au premier tour, même s’il y a souvent un peu plus de participation au second tour qu’au premier, comme ce fut le cas en 2015 », explique Romain Pasquier, directeur de recherche au CNRS. 

8h23 : Renaud Muselier a voté à Marseille

Le président sortant (LR) de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, candidat à sa réélection face à Thierry Mariani (RN), est encore une fois l’un des premiers candidats à voter. Il a accompli son devoir d’électeur à Marseille (Bouches-du-Rhône), comme au premier tour.

Photo Nicolas TUCAT/AFP

8h10 : Edouard Philippe a voté au Havre

Comme au premier tour, l’ancien Premier ministre est la première figure politique a glissé son bulletin dans l’urne. L’ex-chef du gouvernement a voté dans sa ville du Havre.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h : Les bureaux de vote sont ouverts !

C’est le début de la journée électorale. Les quelque 65 000 bureaux de vote sont ouverts, et fermeront pour la plupart à 18 heures (19 ou 20 heures dans certaines grandes villes, notamment à Paris, Lyon, Grenoble et Marseille).

7h55 : Un scrutin décisif en Paca

Dimanche dernier, le Rassemblement national n’est arrivé en tête que dans une seule région, Provence-Alpes Côte d’Azur, un résultat décevant par rapport aux sondages qui l’annonçaient devant dans plusieurs territoires. En Paca, son candidat Thierry Mariani livrera ainsi un duel serré face à son rival de droite Renaud Muselier qui devrait bénéficier du retrait de la liste de gauche. S’il s’agit de la seule région où le RN est en position de gagner, une victoire n’en serait pas moins historique puisque l’extrême droite n’a jamais gouverné de région.

Les deux adversaires sont au coude-à-coude dans les sondages.

Quelles sont les listes candidates au second tour ?

Qui sont les candidats dans votre région ? Combien de listes vont s’affronter ce dimanche ?

Infographie Visactu

7h52 : Les sortants également en pole-position aux départementales

Dans l’ombre des régionales, les départementales devraient elles aussi être marquées par la prime aux sortants et donc maintenir voire conforter la majorité de droite qui contrôle 66 d’entre eux. Même scénario dans les Outre-mer avec des sortants favoris lors du second tour qui aura lieu à Mayotte, la Réunion, la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique afin de renouveler les élus de leurs départements, régions ou collectivités territoriales.

7h50 : Les sortants espèrent transformer l’essai

Après un premier tour qui les a renforcés, les présidents sortants de droite et du PS espèrent transformer l’essai ce dimanche, confortés par une campagne qui s’est concentrée cette semaine sur les sujets locaux. Issus de « l’ancien monde » déstabilisé par l’arrivée d’Emmanuel Macron en 2017, ils ont résisté aux ambitions de LREM et du Rassemblement national, deux formations qui ont pâti de leur manque d’ancrage territorial, surtout la majorité présidentielle.

Certains sont clairement favoris : à droite, Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France, Laurent Wauquiez en Auvergne-Rhône-Alpes et Valérie Pécresse en Ile-de-France. A gauche, la socialiste Carole Delga en Occitanie et Alain Rousset en Nouvelle-Aquitaine.

Dans d’autres régions, les sortants se gardent de crier victoire face à un RN qui les a talonnés dimanche : c’est le cas de la PS Marie-Guite Dufay en Bourgogne-Franche-Comté et de François Bonneau, également socialiste, en Centre-Val de Loire. Il n’y a pas que des sortants de gauche qui doivent encore batailler pour se maintenir : dans les Pays de la Loire, la présidente LR Christelle Morançais est défiée par l’écologiste Matthieu Orphelin.

Âge, sexe, revenu, région… qui s’est le plus abstenu au premier tour ?

84 à 87% des 18-24 ans n’ont pas voté ce dimanche, contre 53% des plus de 65 ans. Ce qui pour cette tranche d’âge est déjà extrêmement élevé.

7h50 : Quel sera le niveau d’abstention ?

Au premier tour, plus de deux électeurs sur trois (66,72%) ne se sont pas déplacés, un record pour une élection depuis le début de la Ve République, en 1958. Désamour de la politique ? Week-end estival à l’heure où la France se déconfine ? Message envoyé pour faire changer les institutions ? Les raisons de cette abstention sont diverses.

Toute la semaine, la plupart des partis politiques se sont émus de ces chiffres record et ont envisagé quelques changements. Plusieurs cadres de la majorité, dont le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, se sont dits favorables au vote électronique dans le futur tandis qu’à court terme d’autres misaient sur une campagne « éclair » sur les réseaux sociaux pour inciter les électeurs à se déplacer dimanche.

La tâche est ardue : selon un sondage publié jeudi, seuls 36% des Français comptent se rendre aux urnes ce dimanche. Une première estimation du taux de participation sera donnée à midi.

7h45 : Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré au second tour des élections régionales et départementales.

27,89% de participation à 17 heures, en légère hausse