LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Alors que les tours Duo de Jean Nouvel ont atteint leur sommet depuis quelque temps déjà du côté du 13e arrondissement, le chantier de sa cousine de La Défense progresse à grand pas. La tour Hekla, elle aussi signée Jean Nouvel, se rapproche déjà de son 30e étage. Elle doit en compter 49 à terme et culminera à 220 mètres de haut, ce qui en fera l’une des plus hautes de ce quartier d’affaires et viendra rééquilibrer la densité de gratte-ciel du secteur sud, le moins fourni jusque-là. Livraison prévue pour l’été 2022.

» LIRE AUSSI – Visitez le chantier des tours Duo, nouveaux gratte-ciel parisiens

La façade vitrée de l’immeuble a déjà été posée sur une quinzaine d’étages, donnant une assez bonne impression du rendu final de la tour. Un «objet tellurique», avec des «éclats de caractère» selon l’expression de son concepteur (le nom de la tour fait référence à un volcan islandais). Les immenses triangles que dessinent sur la façade les 22 km de brise-soleil métalliques déclinés dans divers tons ambre et gris donnent une impression de prismes et de multiples facettes alors que le volume de la tour est en réalité assez «simple». À terme, le gratte-ciel développé par Hines et AG Real Estate, proposera 76.000 m² de bureaux, pouvant accueillir jusqu’à 5800 actifs.

La bougeotte des millénials

Aucun locataire n’a signé pour l’instant mais les promoteurs sont confiants. «Nous faisons en sorte que tous les services de la tour soient accessibles tout au long de la journée, souligne Patrick Bosque, directeur général adjoint de Hines. L’auditorium peut servir aussi bien pour des réunions professionnelles que pour des spectacles et il faut pouvoir travailler dedans comme dehors. Les millénials qui vont occuper ces locaux ont la bougeotte et il faut s’adapter à leurs attentes.» Une visite au 22e étage confirme que les prestations promettent d’être agréables: immense surface vitrée, vues à 360°, petits espaces extérieurs, en général 25 m² par étage, avec un franchissement parfait de plain-pied, pas moins de 2,9 mètres de hauteur libre sous plafond ou encore des systèmes de climatisation indépendants pour chaque étage. «Nous avons voulu sortir des codes du bureau traditionnel», précise Vincent Virlogeux, directeur de programme chez AG Real Estate. Au total, la tour comptera un peu plus de 2500 m² d’espaces extérieur dont un incontournable toit-terrasse végétalisé.

» LIRE AUSSI – Les tours jumelles de La Défense ressortent du placard

Sur un espace très contraint d’à peine 2000 m², le chantier doit s’organiser comme un ballet millimétré. Ce sont actuellement près de 400 personnes qui y travaillent chaque jour et le chiffre pourra monter jusqu’à 650. Vu le peu d’espace disponible, les matériaux doivent être apportés au fur et à mesure et chaque jour ce sont 100 à 200 m3 de béton qui sont coulés sur place pour faire progresser le chantier d’un étage par semaine. Et progressivement, les étages bas sont installés et équipés alors que l’on continue à couler les étages hauts.

Inspiré de New York

Mais si la tour Hekla attire tous les regards, son chantier se mêle à d’importants travaux, menés par Paris La Défense, pour modifier la physionomie du quartier de la tour, connu sous le nom de Rose de Cherbourg. Cet espace très minéral, engoncé dans de multiples réseaux de transport (route, train, tram) va bénéficier d’un bel apport de verdure. En vedette: une promenade suspendue, inspirée de la «High line» de New York. «Nous avons choisi de tenir compte de l’existant, explique Olivier Schoentjes, codirecteur de l’aménagement à Paris La Défense. Plutôt que démolir, nous avons préféré utiliser les infrastructures existantes.» Après un gros travail de rénovation et de mise aux normes de sécurité, un ancien échangeur routier accueillera verdure et piétons.

Et pour que le lieu soit bien visible et repérable, il sera agrémenté d’arches géantes. Cette promenade emblématique fera également le lien entre divers espaces verts du quartier qui vont grandir de manière à former un véritable parc. L’endroit est évidemment accessible depuis la tour Hekla mais depuis sa petite tour jumelle qui accueille une résidence étudiante déjà opérationnelle. La même démarche d’optimisation de l’existant a été adoptée pour donner une utilité aux espaces situés sous les voies aériennes. Puisque l’endroit est abrité du soleil comme de la pluie, il accueillera un skate parc ainsi qu’une aire de jeux pour les enfants. L’ensemble de ces équipements urbains doivent être livrés pour l’été prochain en même temps que la tour Hekla.

À La Défense, la tour Hekla a nettement dépassé la mi-hauteur