LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LA VÉRIFICATION – Nicolas Dupont-Aignan affirme que les salaires français sont «beaucoup plus faibles qu’ailleurs», du fait de prélèvements obligatoires plus élevés. A-t-il raison ?

LA QUESTION. Les prélèvements obligatoires écrasent-ils les salariés français ? Interrogé mercredi matin sur Cnews, Nicolas Dupont-Aignan a défendu cette position : «le problème de la France c’est que les salaires net, pas brut, net, ce qu’il reste quand l’État a pris, sont beaucoup plus faibles qu’ailleurs», a affirmé le candidat à l’élection présidentielle. Soucieux de renforcer le pouvoir d’achat des ménages, Nicolas Dupont-Aignan a proposé de réduire les charges pour gonfler les salaires des travailleurs à la fin du mois.

L’idée selon laquelle les salariés français souffrent de prélèvements obligatoires trop importants revient régulièrement. Ce reproche a notamment été formulé par le candidat malheureux au congrès des Républicains, Denis Payre. «Le pouvoir d’achat est écrasé par cet État obèse, hors de prix», s’était ainsi indigné l’entrepreneur la semaine dernière sur BFM Business, fustigeant la fiscalité tricolore.

Mais qu’en est-il vraiment ? Les salaires net sont-ils

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

- A word from our sposor -

spot_img

Les salaires net sont-ils «beaucoup plus faibles» en France qu’ailleurs ?