LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

NOS CONSEILS – Selon le baromètre 2020 publié par la Confédération générale du logement, près de 15 % des plaintes des locataires portent sur le dépôt de garantie.

À la fin du bail, locataire et bailleur soldent leur compte. Ce dernier peut amputer le dépôt de garantie de plusieurs sommes (loyers impayés, dégradations…), mais il doit rendre le reste (ou la totalité pour les locataires irréprochables) dans les 2 mois de la remise des clés. Ou un mois si l’état des lieux de sortie est conforme à celui de l’entrée. Le remboursement du dépôt de garantie est au cœur de nombreux litiges. Selon le baromètre 2020 publié par la Confédération générale du logement, près de 15 % des plaintes des locataires portent sur le dépôt de garantie (non-restitution, restitution partielle, facture de remise en état contestée…). Pour des montants parfois très élevés. «Mon cabinet gère des conflits pouvant atteindre 15.000 €», confirme Richard Cohen, avocat à Paris.

1. Quelle est la première chose à faire?

Si le propriétaire ne vous restitue pas le dépôt de garantie dans le délai d’un ou deux mois, ou ne vous le rembourse qu’en partie sans raison valable, adressez-lui une lettre recommandée avec accusé de réception

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Locataires, comment récupérer votre dépôt de garantie?