LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À compter du 1er juillet, le « certificat Covid numérique UE » entrera en application, pour une durée de douze mois, dans tous les États membres de l’Union européenne (UE). Ce passe sanitaire européen est gratuit et non obligatoire.  

Il peut contenir les preuves de vaccination, les tests PCR ou antigéniques négatifs et les certificats de rémission du Covid-19. Il permet ainsi aux touristes vaccinés complètement, testés négatifs ou rétablis après une infection de moins de 6 mois d’éviter un dépistage ou une quarantaine à leur arrivée dans un pays de l’UE. 

QR code à imprimer ou télécharger

Le certificat européen est disponible depuis ce vendredi sur le site de l’Assurance maladie dédié à la vaccination, attestation-vaccin.ameli.fr. « Tous les bénéficiaires d’un régime d’assurance maladie français peuvent obtenir leur attestation de vaccination certifiée », précise l’Assurance maladie. Le service est accessible sur ordinateur, tablette ou smartphone.  

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

L’identification se fait ensuite par le service France Connect : vos identifiants pour le site Ameli, mais aussi ceux du site des impôts, par exemple, peuvent être utilisés. L’attestation de vaccination, le résultat du test ou le certificat d’infection sont ensuite disponibles sous format PDF. 

Comme le passe français, le passe européen se présente sous la forme d’un QR code, que l’on peut imprimer, ou bien scanner avec l’application TousAntiCovid. Dans ce dernier cas, le code-barres est ensuite téléchargé dans la rubrique « Mon Carnet » de l’application.  

Document bilingue

Ce QR code contient des informations d’identité (nom, prénom et date de naissance), ainsi que sa date de délivrance, des « informations pertinentes » sur le vaccin, le test ou le rétablissement, et un identifiant unique, récapitule le site Vie publique. Les données sont rédigées dans la langue de l’Etat membre du citoyen européen, et en anglais, précise le site Toute l’Europe, ce que L’Express a pu vérifier. 

Ce vendredi, le ministre de la santé Olivier Véran a lancé « un appel à la jeunesse ». Il a estimé que ce passe permettrait « plus de mobilité au sein de l’Union européenne ». « Cela veut dire plus besoin de tests, ni de quarantaine ». En se faisant vacciner maintenant, « vous pourrez profiter de la Grèce (pays d’origine de la commissaire), de l’Italie, de l’Espagne ». « Le mois de juin c’est le mois des vaccins et nous vivrons tous un été plus tranquille », a-t-il dit, en rappelant qu’on peut même se faire vacciner « dans les centres commerciaux ou sur la route des vacances ». 

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

La France a franchi la barre des 50 millions de vaccinés au moins avec une première dose et 20 millions ayant un schéma complet mais il ne faut pas relâcher l’effort, a dit le ministre, alors qu’il y a « plus de doses que de demande ». À l’attention aussi des jeunes, M. Véran a souligné que le passe sanitaire permettra aussi de « profiter des concerts, des festivals en France, et bientôt d’aller en discothèque » avec la réouverture prévue le 9 juillet. 

Opinions

Chronique

par Bruno Tertrais

Le meilleur des mondes

Par Sylvain Fort

Ultimatum

par Christophe Donner

Sans détour

Abnousse Shalmani

Covid-19 : comment récupérer son passe sanitaire européen pour voyager cet été