LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DÉCRYPTAGE – Selon la dernière étude de CodinGame, 64% des entreprises prévoient de recruter jusqu’à 50 développeurs cette année. La concurrence fait rage entre les sociétés pour recruter de bons profils.

Derrière chaque site internet, chaque bouton de commande en ligne se cachent des dizaines de lignes de codes produites par des développeurs. Que ce soient des start-up, des PME ou des grands groupes, les entreprises ont un besoin accru de ces professionnels de l’informatique. Selon la dernière étude réalisée par CodinGame auprès de 15.000 recruteurs et développeurs, 64% des entreprises prévoient de recruter jusqu’à 50 codeurs cette année. Rien que ça.

Ce besoin de recrutement touche les grands groupes mais aussi les start-up. « Beaucoup de jeunes pousses françaises ont récemment levé des fonds. Nous recherchons tous les mêmes profils au même moment. C’est un vrai sujet », met en avant Amandine Braillard, DRH France de Payfit. Cette start-up, spécialisée dans la digitalisation de la paie, prévoit notamment de recruter 90 profils tech d’ici la fin de l’année mais avec certaines exigences : éviter les juniors. « Au début de notre développement, nous avons recruté beaucoup de jeunes profils.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Salaires élevés, télétravail, flexibilité… Les entreprises utilisent tous les moyens pour attirer les développeurs