LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le moral des chefs d’entreprise s’est fortement amélioré en juin, à la faveur du déconfinement, selon l’Insee.

Les entreprises ne voient pas la crise. D’après les dernières données de l’Insee, publiées ce jeudi, le climat des affaires résiste étonnamment bien, et se redresse même «nettement», en juin. Avec le déconfinement et la reprise de l’activité, les chefs d’entreprise sont optimistes et voient avec le sourire l’incertitude se lever.

L’indicateur synthétique symbolisant le climat des affaires bondit ainsi de cinq points en un mois, atteignant 113, son niveau le plus haut «depuis la mi-2007, nettement au-dessus de son niveau d’avant la crise sanitaire (105)» et au-dessus de sa moyenne de long terme, fixée à 100. Une progression notable depuis mars 2021, alors que cet indicateur avait plongé sous la barre des 60 points, au plus fort de la crise, son plus bas niveau depuis plus de 15 ans.

Le moral dans l’industrie est stable, alors que celui dans les services et le commerce de détail progresse de manière notable. Perspectives générales, activité prévue, demande prévue, effectifs prévus… Dans le tertiaire, «les chefs d’entreprise se montrent encore plus optimistes que le mois précédent», souligne la note des statisticiens nationaux. Certains secteurs se montrent particulièrement euphoriques, comme l’hébergement-restauration (128, soit son plus haut niveau depuis janvier 1989), l’information-communication ou encore le transport routier de marchandises. Le déconfinement donne à ces professionnels des perspectives de croissance encourageantes pour les mois à venir.

Autre indicateur dans le vert, le climat de l’emploi s’améliore lui aussi, passant à 104, soit près du niveau (105) d’avant la crise sanitaire. Là aussi, les chefs d’entreprise voient les perspectives d’embauche s’améliorer, dans les trois prochains mois. Une bonne nouvelle, portée par l’été et les dépenses accrues des ménages depuis quelques semaines.

le climat des affaires à son plus haut niveau depuis juillet 2007